Etude technologique, effectuée à l'aide du microscope digital VHX-600, sur un os gravé épigravettien de l'habitat de Poiana Cireşului-Piatra Neamt

Please download to get full document.

View again

All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Share
Transcript
   Etude technologique, effectuée à l’aide du microscope digital VHX-600, sur un os gravé épigravettien  de l’habitat de Poiana Cire ş ului-Piatra Neam  ţ   Tome XI, Numéro 2, 2009 7 Annales d’Université Valahia Targoviste, Section d’Archéologie et d’Histoire, Tome XI, Numéro 2, 2009, p. 7-22 ISSN: 1584-1855 Etude technologique, effectuée à l’aide du microscope digital VHX-600, sur un os gravé épigravettien de l’habitat de Poiana Cire ş ului-Piatra Neam ţ 1    Marin Cârciumaru*¹, Minodora Ţ  u  ţ  uianu-Cârciumaru*² * Universitatea Valahia Targoviste, Scoala Doctorala, Str. Lt. Stancu Ion, nr. 35, Targoviste, jud. Dambovita. *¹mcarciumaru@yahoo.com; *²minodora.c@gmail.com  Abstract: Technological Study, Carried Out Using a Digital VHX-600 Microscope, on an Engraved Epigravettian Bone from the Settlement of Poiana Cire ş ului-Piatra Neam ţ . The Upper Paleolithic settlement from Poiana Cire ş ului is situated near Piatra Neam ţ  Town, Neam ţ  County, at the confluence between Doamna Rivulet and Bistri ţ a River. The recent archeological research has proved the exceptional archeological potential of this settlement. So, for instance, the multitude and variety of the artifacts made of bone situates it on the first place in Romania. Among them was found as well a bone engraved with successive incisions. Their study using a digital microscope allowed an exceptional resolution, as well as unexpected technological considerations. Future studies on other bone artifacts, carried out with similar resolutions, will facilitate pertinent analogies from a technological viewpoint. Keywords: animal bone, Epigravettian, technology, Poiana Cire ş ului-Piatra Neam ţ , Paleolithic Résumé: Etude technologique, effectuée à l’aide du microscope digital VHX-600, sur un os gravé épigravettien de l’habitat de Poiana Cire ş ului-Piatra Neam ţ . L’habitat du Paléolithique supérieur de Poiana Cire ş ului est situé dans la proximité de la ville de Piatra Neam ţ , dans le département de Neam ţ , à la confluence du ruisseau Doamna avec la rivière Bistri ţ a. Les recherches archéologiques des dernières années ont démontré le potentiel archéologique exceptionnel de cet habitat. Ainsi, par exemple, la multitude et la variété des artefacts en os le situent sur la première place en ce sens en Roumanie. Parmi ces artefacts, on a découvert aussi un os gravé avec des incisions successives. Leur étude à l’aide du microscope digital a permis une résolution exceptionnelle, ainsi que des considérations d’ordre technologique inattendues. Les études futures dur d’autres matières dures animales permettront des analogies pertinentes du point de vue technologique.  Mots-clé:  matières dures animales (M.D.A.), épigravettien, technologie, Poiana Cire ş ului-Piatra Neam ţ , paléolithique L’habitat de Poiana Cire ş ului est situé sur le bord droit de la Vallée de la Bistri ţ a, à la confluence avec le ruisseau Doamnei, dans la zone de l’ouest de la ville de Piatra Neam ţ  dans le département de Neam ţ  (46°55' latitude nord et 26°19' longitude est). L’altitude absolue pour tout l’habitat varie entre 405 et 395 m (fig. 1). A partir de 1998, sous la coordination de Marin Cârciumaru, l’habitat de Poiana Cire ş ului entre dans une étape de recherches minutieuses, beaucoup plus amples que celles antérieures (V. C ă pitanu, 1969; C. Scorpan, 1972-1973), qui ont démontré le potentiel exceptionnel de cet habitat dans la définition des aspects culturels du Paléolithique   Marin Cârciumaru, Minodora Ţ  u  ţ  uianu-Cârciumaru   Tome XI, Numéro 2, 2009 8 supérieur de la Vallée de la Bistri ţ a, spécialement, et de Roumanie, généralement (M. Cârciumaru et collab., 2002-2003; 2004; 2005; 2006; 2007; 2007-2008; M. Cârciumaru, M. Anghelinu, L. Ni ţă , 2005; 2006-2007; 2007; M. M ă rg ă rit, 2008; L. Ni ţă , 2008; L. Steguweit et collab., 2009). En ce qui concerne les artefacts réalisés sur matières dures animales (MDA), l’habitat de Poiana Cire ş ului – Piatra Neam ţ  est, sans doute, le plus important de Roumanie, à la fois par leur nombre, que par leur variété. Les armes sont représentées par trois pointes en ivoire et une en corne, les outils consistent en plusieurs burins, les éléments d’ornement sont assez variés, comme par exemple: dent de cerf perforée, canine de loup perforée, collier fait de douze coquilles perforées, et, dans la catégorie des matériaux indéterminables, sont inclues deux diaphyses avec incisions, un fragment d’os gravé, etc. Le fragment d’os gravé fait, d’ailleurs, l’objet de notre étude présente (fig. 2). Il a été découvert en 2003, dans la couche épigravettienne II, à une profondeur de 193 cm. Plusieurs datations C-14 ont établi pour l’Epigravettien II de Poiana Cire ş ului des âges compris entre 20.076 ± 185 (ER 9.965) et 20.020 ± 110 (Beta 224.156) B.P. La fragmentation de la pièce, à cause de l’état de conservation précaire, s’est produite aussi pendant les fouilles archéologiques, ce qui a rendu impossible la reconstitution de la morphologie et de la fonctionnalité de l’artefact initial. Dans ces conditions, ayant toutes les deux extrémités fracturées, ses dimensions sont les suivantes : longueur 7,2 cm, largeur 2 cm et épaisseur maximale 0,7 cm. Son profil est relativement droit, sa section est légèrement convexe sur l’avers et concave sur le revers. Longitudinalement, l’os semble avoir été fracturé par rainurage, les marges conservées résultées à la suite du débitage étant régularisées (fig. 3/1). Nous avons observé faibles des actions de régularisation sur la face supérieure de l’os. La surface inférieure conserve toujours la structure spongieuse naturelle et n’a pas été aménagé en particulier (fig. 3/2). Il est très difficile de se rendre compte de la morphologie initiale de la pièce, ainsi que du but de son utilisation. Il n’est pas exclus qu’elle eût été créée en vue d’être utilisée comme spatule, peut-être sans avoir acquis sa forme finale. Toute autre interprétation entre dans la zone incertaine des spéculations. La surface supérieure de l’os a été décorée avec une série d’incisions, disposées sur une ligne unique, à l’exception de l’un des bouts, où l’on entrevoit leur multiplication sur trois lignes (fig. 2). Observant les incisions au microscope digital VHX 600, nous avons bénéficié d’une résolution exceptionnelle concernant leur configuration, ce qui nous a permis des considérations importantes d’ordre technologique sur leur réalisation (fig. 4-11). Généralement, la technique de réalisation de toutes les incisions est assez unitaire, et les différences consistent seulement dans les modalités et les détails concernant l’obtention de certaines de celles-ci (fig. 12). En principe, pour chaque incision a été utilisé un burin dièdre avec lequel on a opéré de droite à gauche, au début en créant un front de débitage pour la partie supérieure de l’os. Ce processus incipient a conduit à l’obtention d’une zone de pénétration de l’os, ayant une largeur similaire à celle du burin. Cette zone a été continuellement élargie, parfois en d’utilisation, tandis que l’élargissement des marges a été possible en changeant sa position. Comme conséquence de la production successive de ces actions, il est très important de mentionner que chaque fois la profondeur maximale des incisions coïncide avec la zone la plus large de celles-ci. Semble encore plus plausible l’hypothèse selon laquelle l’approfondissement et l’élargissement des incisions ont été réalisés simultanément par cette position en quelque sorte anormale du burin. La morphologie du burin dièdre facilitait, à travers des mouvements répétés dans la direction de l’incision, à la fois l’approfondissement et l’élargissement de celle-ci. Un autre aspect lié à la manière de réalisation des incisions sur l’os de Poiana Cire ş ului est constitué par le fait que celles-ci se terminent toujours brusquement, par un coté très incliné ou parfois même en plan vertical. Souvent ce côté a des traces de fracture. Ils peuvent être vus et avec un microscope binoculaire stéréo. L’explication doit être cherchée dans la manière de finalisation de chaque incision, en tant que processus de finissage de ce côté, ou peut-être simplement comme résultat direct du processus technologique utilisé. Cela suppose que les derniers gestes dans la réalisation des incisions consistent dans le mouvement du burin du niveau le plus profond vers la partie supérieure de l’os en plan presque vertical. Cette opération confère aux incisions une délimitation nette, ce qui   Etude technologique, effectuée à l’aide du microscope digital VHX-600, sur un os gravé épigravettien  de l’habitat de Poiana Cire ş ului-Piatra Neam  ţ   Tome XI, Numéro 2, 2009 9    F   i  g .   1  -    P  o  s   i   t   i  o  n  g   é  o  g  r  a  p   h   i  q  u  e   d  e   l   ’   h  a   b   i   t  a   t   d  e   P  o   i  a  n  a   C   i  r  e        ş   u   l  u   i   d  e   P   i  a   t  r  a   N  e  a  m          ţ     Marin Cârciumaru, Minodora Ţ  u  ţ  uianu-Cârciumaru   Tome XI, Numéro 2, 2009 10 a   b   Fig. 2 – Fragment d’os gravé trouvé dans la couche Epigravettien II de Poiana Cire ş ului: a-dessin avec la numérotation de chaque gravure qui a été étudiée microscopiquement ; b-image photo.   Etude technologique, effectuée à l’aide du microscope digital VHX-600, sur un os gravé épigravettien  de l’habitat de Poiana Cire ş ului-Piatra Neam  ţ   Tome XI, Numéro 2, 2009 11 1b   1a   1c   2 Fig. 3 – 1: l’avers de la pièce et image d’une marge conservée qui suggèrent des actions de rainurage (trait bleu); 2: faibles des actions de régularisation sur la face supérieure de l’os
Related Search
Similar documents
View more
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks
SAVE OUR EARTH

We need your sign to support Project to invent "SMART AND CONTROLLABLE REFLECTIVE BALLOONS" to cover the Sun and Save Our Earth.

More details...

Sign Now!

We are very appreciated for your Prompt Action!

x