Céramique attique à figures noires

Please download to get full document.

View again

All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Share
Transcript
  90 AT-FN AT-FN Céramique attique à figures noires [Michel PyAndres M. Adroher AurouxPere CastanyerEnric Sanmartí Joaquim Tremoleda] Cette production apparaît à Athènes vers 600 av. n.-è., oùelle prend le relais de la céramique proto-attique du VIIe s., ets’étend jusqu’au milieu du Ve s. av. n.-è. Elle constitue très tôtun élément important des exportations athéniennes destinéesaux marchés d’outre-mer, où elle parvient dans des quantitéssouvent respectables, comme en Grande-Grèce, en Sicile ou enEtrurie.La technique de la figure noire fut inventée à Corinthe: ellese caractérise par l’utilisation de silhouettes peintes en noir surle fond rouge du vase, complétées en ce qui concerne lesdétails par des incisions, ainsi que par des retouches peintes enblanc (surtout pour l’anatomie des femmes) ou en rouge.Depuis les premières œuvres de Sophilos et du Peintre de laGorgone (600-570) jusqu’aux figures noires tardives (500-450),cette production connaît une évolution complexe, caractériséepar une recherche incessante de solutions techniques permet-tant aux peintres d’abandonner la raideur de l’archaïsme au pro-fit d’un naturalisme plus réaliste. Ce dernier trouvera son épa-nouissement à partir de l’invention, vers 530, de la figure rougequi condamnera la figure noire à la disparition.La présence d’un décor figuré de très haute qualité expliquesans doute la pauvreté des études sur la morphologie des vases,au profit de l’iconographie.La typologie générale la plus usitée est celle que Beazley(1956; 1968), a mis en place en s’appuyant sur des études pré-cédentes, dues notamment à Caskey (1922), Richter (1935),Bloesch (1940), Cook (1960), Boardman (1975A et 1989).La plupart de ces auteurs ont tenté de restituer aux formesde vase leur appellations antiques, ce qu’ils n’ont réussi à faireque partiellement, complétant les manques par des noms“conventionnels”. Cette méthode n’a pas été remise en cause eta suscité une tradition archéologique que le présent classements’efforcera de respecter, en rappelant l’appellation des vases enabrégé (deux lettres précédant le numéro de variante). Pour lesdiverses variantes existant dans chaque type de forme, on arepris aussi souvent que possible les numéros proposés par lesauteurs cités ci-dessus, tout en complétant la nomenclature.Pour les coupes cependant, on a utilisé largement la numérota-tion de F. Villard (1946). Enfin, dans le but de faciliter le classe-ment des fragments ne permettant pas une reconnaissance au-delà de la forme générale, tous les grands types de forme sontnumérotés en tant que série, en utilisant le chiffre “0”.Pour la définition et la dénomination des différentes formesde vases grecs à figures et les notions d’utilisation, on se repor-tera à Dugas 1924; Richter 1935; Bloesch 1940; Villard 1956,21–25, 67–69 et 78–80; Amyx 1958; Cook 1960, 217–241; Metz-ger 1964, 14–21; Folsom 1967; Beazley 1968; Lazzarini 1973;Boardman 1974; Lezzi-Hafter 1976, 5–20. Voir aussi Sparkes1970 et Moore 1986 (Agora XII et XXIII), où la plupart desnoms de forme sont discutés et où l’on trouvera une bibliogra-phie récente. Etudes régionales de référence pour la céramique attique à figures noires et à figures rouges  Provence :  Villard 1960; Gallet de Santerre 1977; Bats 1988;Long 1992; Bouloumié 1992. Languedoc oriental : Arnal 1974; Barruol 1978; Winter 1986;Py 1971; Py 1990, 540–544. Languedoc occidental :  Mouret 1928; Jannoray 1955; Galletde Santerre 1977; Jully 1973; 1973A; 1975; 1980; 1980A; 1983. Catalogne :  Bosch-Gimpera 1951-1957; Almagro 1953; Trias1967; Picazo 1977; Jully 1983; Maluquer 1984; Sanmarti 1983;1986; Rouillard 1975; 1991; 1992. LATTARA 6 — 1993  AT-FN Al0 alabastre  • Série. Sur la forme, en général, voir: Pauly1893, I, s.v.; Richter 1935, 17; Angermeier 1936.Tous types d’alabastre.Utilisation: conditionner.Chrono.: -600/-475. AT-FN Al1 alabastre  Cf. Richter 1935, fig. 109; Moore 1986, n°1257;Trias 1967, pl.39-44 (Ampurias).Alabastre à fond concave; col marqué, presquecylindrique; lèvre plate divergente.Utilisation: conditionner.Chrono.: -600/-475. AT-FN Am0 amphore  • Série. Sur la forme, en général, voir: Caskey1922, 35-80; Cook 1960, 220-223; Richter 1935,3-4; Moore 1986, 4-18. Pour les couvercles:Bothmer 1964, 38-42.Tous types d’amphore.Utilisation: conditionner, porter.Chrono.: -625/-480. AT-FN Am1a amphore  Class. ref. Richter 1935, amphore de type Ia.Equiv. Beazley 1968, amphore de type B.Amphore à profil continu (“continuous curve”);lèvre évasée concave; anses à section ronde;pied conique à profil convexe.Utilisation: conditionner, porter.Chrono.: -550/-480. AT-FN Am1b amphore  Class. ref. Richter 1935, amphore de type Ib.Equiv. Beazley 1968, amphore de type A. Cf.Boardman 1974, n°57, 66, 76, 88-91...Amphore à profil continu ("continuous curve"ou "one-piece" ou "belly-amphora" ou "psykter-amphora"); lèvre évasée rectiligne, anses à sec-tion carrée; pied conique en deux degrés.Utilisation: conditionner, porter.Chrono.: -625/-500. AT-FN Am1c amphore  Class. ref. Richter 1935, amphore de type Ic.Equiv. Beazley 1968, amphore de type C. Cf.Trias 1967, pl.XX,6 (Ampurias).Amphore à profil continu (“continuous curve”);lèvre ronde ou en tore; pied conique.Utilisation: conditionner, porter.Chrono.: -600/-500. AT-FN Am2a amphore  Class. ref. Richter 1935, amphore de type IIa(fig.15). Equiv. Beazley 1968, "neck-amphora";Moore 1986, n°189-205, "standard neck-ampho-ra". Cf. Boardman 1974, n°85, 97, 140, 155;Trias 1967, pl. XX,4 (Ampurias). Amphore à col marqué (amphore à col); lèvreen quart de cercle; pied en tore.Utilisation: conditionner, porter.Chrono.: -600/-500. AT-FN Am2b amphore  Class. ref. Richter 1935 (fig.16-17). Equiv.Moore 1986, n°165-177, "ovoid neck-amphora".Cf. Boardman 1974, n°146, 186, 195, 243, 271.Même forme, mais plus élancée.Utilisation: conditionner, porter.Chrono.: -575/-475. 1/81/61/51/81/81/5 AT-FN AT-FN 91  AT-FN Am2c amphore  Class. ref. Richter 1935, amphore de type IIc.Cf. Beazley 1968, "Panathenaic amphora";Moore 1986, n°226-338; Boardman 1974, n°145;293-304. En général: Brauchitsch 1910; Peters1942. Noter que les amphores panathénaïquesà figures noires ont été fabriquées jusqu'auxIIIe-IIe s. av. n. è. avec des formes de plus enplus élancées et un bord évoluant en collerette:Boardman 1974, 167-170 et n°305-308.Amphore à col marqué (“neck-amphora”); dia-mètre maximum dans la partie supérieure;lèvre épaissie vers l’extérieur, concave, recti-ligne ou convexe.Utilisation: conditionner, porter.Chrono.: -530/-480. AT-FN Am2d amphore  Class. ref. Richter 1935, type IId. Equiv. Beaz-ley 1968, "pointed amphora". Cf. Boardman1974, n°209.Amphore à col marqué; moulure au contactcol-panse; fond étroit à pivot (illustrée ici surun support).Utilisation: conditionner, porter.Chrono.: -530/-500. AT-FN Am2f  amphore  Equiv. Beazley 1968, "Nicosthenic neck-ampho-ra"; Richter 1935, type II, variante, fig.33. Cf.Tosto 1984, 160-163; Boardman 1974, n°214.Amphore à col marqué ("neck-amphora"); borddéversé, anses en ruban; épaule souvent mar-quée par des moulurations.Utilisation: conditionner, porter.Chrono.: -530/-500. AT-FN Am2g amphore  Cf. Boardman 1974, n°158: "Elbows-Out neckamphora".Amphore à col, à profil allongé, imitée de pro-totypes en bronze. Col haut cylindrique; borddéversé en corolle; anses verticales à sectionaplatie; panse ovoïde longue; pied conique.Utilisation: conditionner, porter.Chrono.: -550/-530. AT-FN Ar0 aryballe  Sur la forme, en général, voir: Pauly 1896, II,s.v.; Richter 1935, 16.Tous types d’aryballes.Utilisation: conditionner.Chrono.: -600/-500. AT-FN Ar1 aryballe  Class. ref. Richter 1935, type I. Equiv. Beazley1968, aryballe de type Corinthien. Cf. Board-man 1974, n°50.Aryballe à profil très arrondi et lèvre en disqueplat; fréquemment à une anse.Utilisation: conditionner.Chrono.: -600/-500. AT-FN Cr0 cratère  • Série. Sur la forme, en général, voir: Richter1935, 6-8; Beazley 1918, 41, 114; 1928, 54;1947, 227-228; Furtwängler 1932, 152, 204. Surle cratère à colonnette: Bakir 1974; à volutes:Hitzl 1982.Tous types de cratère.Utilisation: préparer-mélanger.Chrono.: -580/-500. AT-FN Cr1 cratère  Equiv. Beazley 1968; Richter 1935 : "columnkrater". Cf. Moore 1986, n°414-490; Boardman1974, n°65, 75.Cratère à colonnettes; vase profond à col mar-qué; deux anses verticales doubles joignantl’épaulement à la lèvre; bord à lèvre horizonta-le ou tombante; fond annulaire.Utilisation: préparer-mélanger.Chrono.: -580/-500. 1/101/41/101/101/151/15 AT-FN AT-FN 92  AT-FN Cr2 cratère  Equiv. Beazley 1968; Richter 1935 : “volute kra-ter”. Cf. Moore 1986, n°491-500.Cratère à volutes; vase profond à col marqué;deux anses verticales dessinant une boucle audessus du bord; bord divergent ou horizontal;fond annulaire.Utilisation: préparer-mélanger.Chrono.: -575/-500. AT-FN Cr3 cratère  Cratère en calice: Boardman 1974, n°103; 227.Vase profond à vasque évasée, tronconique;anses horizontales relevées à la base de lavasque; bord arrondi, souvent épaissi; piedconique bas, assez large.Utilisation: préparer-mélanger.Chrono.: -550/-500. AT-FN Ct0 canthare  • Série. Sur la forme, en général, voir: Caskey1931, 14-18; Caskey 1963, 10-11; Courbin 1953;Cook 1960, 238-239.Tous types de canthare.Utilisation: boire.Chrono.: -590/-540. AT-FN CtA1 canthare  Class.ref. Caskey 1963, type A1. Equiv. Beazley1968, tyepe A. Cf. Boardman 1974, n°122;Courbin 1953. Variante rare à une seule anse(=AT-FN CtA1a): cf. Boardman 1974, n°220.Coupe à deux anses verticales surélevées;vasque tronconique concave; bord divergent;pied à tige.Utilisation: boire.Chrono.: -590/-540. AT-FN Dn0 dinos  • Série. Sur la forme, en général, voir: Richter1935, 9-10; Cook 1960, 231-232.Tous types de dinos.Utilisation: rituel.Chrono.: -580/-500. AT-FN Dn1 dinos  Class. ref. Beazley 1968, "dinos". Cf. Richter1935, fig. 69 et 70; Moore 1986, n°608-617;Gantès 1990, 68.Bol fermé, pansu, à fond arrondi et profilcontinu, sans col; bord convergent épaissi.Accompagné d’un pied très haut indépendant.Utilisation: rituel.Chrono.: -580/-500. AT-FN Hy0 hydrie  • Série. Sur la forme, en général, voir: Fölzer1906; Richter 1935, 11-12; Cook 1960, 225-226;Diehl 1964.Tous types d’hydrie.Utilisation: conditionner, verser.Chrono.: -600/-500. AT-FN Hy1a hydrie  Class ref. Richter 1935, hydrie de type I (cf. fig.76). Equiv. Moore 1986, “round-bodied hydria”,n°618-624.Vase profond fermé, à trois anses, deux hori-zontales sur l’épaulement, et une verticale, del’épaulement à la lèvre; panse globulaire; épau-le arrondie; col large marqué; fond conique.Utilisation: conditionner, verser.Chrono.: -550/-500. AT-FN Hy1b hydrie  Class ref. Richter 1935, hydrie de type I (fig.77). Cf. Boardman 1974, n°51.Variante de la forme 1a, à bord et anses mou-lurées.Utilisation: conditionner, verser.Chrono.: -580/-550. 1/81/51/151/61/101/20 AT-FN AT-FN 93  AT-FN Hy1c hydrie  Class. ref. Richter 1935, hydrie de type I (cf. fig.78). Equiv. Beazley 1968, "Hydria bf. type";Moore 1986, "shouldered hydria", n°625-649.Cf. Boardman 1974, n°190, 201, 202, 222, 224.Vase profond fermé à trois anses, comme lesprécédents; col étroit marqué; panse fuselée;épaulement presque horizontal; fond coniquebas.Utilisation: conditionner, verser.Chrono.: -550/-500. AT-FN Hy2a hydrie  Class. ref. Richter 1935, hydrie de type II.Equiv. Moore 1986, “kalpis”, n°650-669.Vase profond fermé, à trois anses, deux hori-zontales sur l’épaulement, et une verticale, del’épaule à la lèvre; profil continu en “S”; panseovoïde; bord divergent; fond discoïdal ou àdegrés.Utilisation: conditionner, verser.Chrono.: -520/-480. AT-FN Kl0 kalathos  • Série. Sur la forme, en général, voir: Pauly1924, IV, s.v.; Richter 1935, 13-14; Sparkes1970, 80.Tous types de kalathos.Utilisation: boire.Chrono.: -550/-500. AT-FN Kl1 kalathos  Cf. Richter 1935, fig.188.Vase à vasque profonde; profil simple, conca-ve; lèvre divergente; fond en tore.Utilisation: boire.Chrono.: -550/-500. AT-FN Kt0 kyathos  • Série. Sur la forme, en général, voir: Pauly,XI, s.v.; Richter 1935, 30; Eisman 1974.Tous types de kyathos.Utilisation: servir.Chrono.: -530/-500. AT-FN Kt1 kyathos  Cf. Beazley 1968, "kyathos"; Richter 1935, fig.183-184; Boardman 1974, n°171.Coupe ouverte à bord divergent concave; uneanse surélevée; profil conique continu; piedbas annulaire.Utilisation: servir.Chrono.: -530/-500. AT-FN Kt2 kyathos  Cf. Beazley 1968, Kyathos; Laurens 1984, fig.16.Notamment du groupe du peintre de Haimon.Variante de la forme précédente, à bord paral-lèle ou convergent, convexe.Utilisation: servir.Chrono.: -500/-450. AT-FN Ky0 kylix  • Série. Sur les coupes, en général, voir: Rich-ter 1935, 24-25; Caskey 1922, 161-207; Cook1960, 235-237; Villard 1946; Pierro 1984, 113-192.Tous types de coupe à deux anses horizon-tales.Utilisation: boire.Chrono.: -580/-450. AT-FN Ky1 kylix  Coupe des Comastes. Class ref. Villard 1946,forme 1; Brijder 1983. Equiv. Richter 1935, typeI, fig. 152. Cf. Moore 1986, n°1658-1659.Coupe à deux anses horizontales; vasquebasse, à paroi arrondie; bord court et évasé;pied conique.Utilisation: boire.Chrono.: -580/-560. 1/51/51/51/51/81/15 AT-FN AT-FN 94
Related Search
Similar documents
View more
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks
SAVE OUR EARTH

We need your sign to support Project to invent "SMART AND CONTROLLABLE REFLECTIVE BALLOONS" to cover the Sun and Save Our Earth.

More details...

Sign Now!

We are very appreciated for your Prompt Action!

x