1
Dionysos et Hermés, mutations sociales et communications transculturelles.
Georges Bertin
Préface du professeur Yves Chevalier
Splendor solis 1582.
 
2
Dionysos,
c’est la figure de l’Autre. Il incarne toujours l’ailleurs. C’est
un dieu
que l’on ne peut pas localiser,
dieu, en même temps, de
l’errance
 , un vagabond 
 qui préside aux fêtes
marquant la cohésion
sociale des communautés locales, les Dionysies. C’est le dieu du temps
des tribus dont il actualise, dans les danses en cercle, la manifestation.
 Dieu de la communion partagée, dieu de l’ivresse et de l’orgie, du
 printemps et du renouveau
 , il est dans l’arkhé, touche
 à nos racines individuelles et collectives.
C’est le dieu de la transgression.
 
Hermès,
c’ 
est le plus jeune des dieux de
l’Olympe. C’est un dieu farceur,
insolent, voleur. Messager, il favorise le commerce et la circulation des voyageurs, il relie en les faisant communiquer ensemble les vivants et
les morts dont il est l’agent de liaison
. Il est encore le « trismégiste », trois fois savant, car tout ce qui est en haut est comme ce qui est en
bas… il traverse nos savoirs …
 et nos cultures.
 L’un et l’autre incarnent, en s’articulant dans nos imaginaires, la
 pluralité de nos êtres et de nos connaissances jamais achevées. Ils sont complémentaires.
 
3
 A Lucien Trichaud 
1
 et Jacques Ardoino
in memoriam…
 
1
 Résistant , écrivain, historien, fondateur de la République des Jeunes en 1945, premier délégué général des la Fédération Française des Maisons des Jeunes et de la Culture.
 
4
Sommaire.
Préface …
 
(professeur Yves Chevalie
) p 7 Introduction p.8
1
ère
 partie : le transculturel p. 10
Chapitre 1 Dionyos et Hermès, figures transverses
à l’ère post
moderne p.11
Wilhelm Reich
, l’ombre portée de Dionysos p. 12
 Cornélius Castoriadis
, legein et champs de l’imaginaire le retour d’Hermès p. 22
 Exploration « symbolologique » : Gilbert Durand et Carl Gustav Jung p 30 Michel Foucault p. 35 C-G Jung p. 36
Chapitre 2 Le transculturel une histoire déjà ancienne et si actuelle. p.39
Culture, crise de la culture ou inventions de cultures vécues au pluriel ?
Chapitre 3,
d’une société à l’autre, perspective diachronique
p. 51
Sociétés à déterminations traditionnelles : modes de communication Sociétés intro déterminées, ou modernes : modes de communication Sociétés extéro déterminées, ou post modernes : modes de communication
Chapitre 4, d
’une culture à l’autre,
perspective synchronique. p. 60 De Rabelais à Mc Luhan
2
ème
 partie, Orient Occident et Transculturalité p 68
Chapitre 5,
Genèse d’une transculturalité
 
Orient-Occident. p. 68
L’Orientalisme
 et Les Lumières, p.72 Le 19ème siècle p.73 -Les saint-simoniens p.74 -Auguste Comte et la transculturalité Orient-Occident p.75 La Théosophie p.84
 
5
Chapitre 6, pédagogues et acteurs, Orient et éducation culturelle en Occident, de Condor
cet à L’Education Nouvelle. p.
88 Chapitre 7, contre les totalitarismes, la transversalité : du ban et de la marge aux marches. Aspects sociologiques. p 96
Une logique de communauté ? p. 106
3ème pa
rtie, l’ère transculturelle p
.110
Chapitre 8, une conjuration transculturelle, p 111
Une recherche action
: le mythe d’Avalon et The Actual Avalonia
ns 112
Chapitre 9, de la mutation des systèmes de communication culturelle à la conversion transculturelle. p. 121
De l’interculturel au transculturel
 122 La conversion transculturelle ?
 
 p.125
 
Transculturalité et post modernité
 
 p. 129
 
Le Sacré p. 132
p.137 Chapitre 10, Hermés et le partage du savoir
de Rabelais à Mc Luhan
Chapitre 11, La société en réseaux, médio globalité et Galaxie Internet, perspectives critiques.
 p.151
 Chapître 12, retour au mythe comme outil transculturel pour une intelligence du social,
 p. 168
 Envoi. p 180 Bibliographie. p. 183 Annexe : tableaux comparatifs. p.191
of 193