Validation linguistique en français des versions courtes des questionnaires de symptômes (PFDI-20) et de qualité de vie (PFIQ-7) chez les patientes présentant un trouble de la statique pelvienne

Please download to get full document.

View again

All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
 49
 
 

Sales

  Validation linguistique en français des versions courtes des questionnaires de symptômes (PFDI-20) et de qualité de vie (PFIQ-7) chez les patientes présentant un trouble de la statique pelvienne
Share
Transcript
  TRAVAIL ORIGINAL Validation linguistique en français des versionscourtes des questionnaires de symptômes (PFDI-20)et de qualité de vie (PFIQ-7) chez les patientesprésentant un trouble de la statique pelvienneDevelopment of a linguistically validated Frenchversion of two short-form, condition-specific qualityof life questionnaires for women with pelvic floordisorders (PFDI-20 and PFIQ-7) R. de Tayrac a,* , B. Deval b , H. Fernandez c , P. Marès a ,et Mapi Research Institute d a Service de gynécologie – obstétrique, centre hospitalo-universitaire Carémeau, place du Professeur-Debré, 30029 Nîmes cedex 09, France b Service de gynécologie – obstétrique, centre hospitalo-universitaire, Nancy, France c Service de gynécologie – obstétrique, hôpital Antoine-Béclère, Clamart, France d Mapi Research Institute, 27, rue de la Villette, 69003 Lyon, France Reçu le 27 août 2007 ; avis du comité de lecture le 28 août 2007 ; définitivement accepté le 29 août 2007 Disponible sur internet le 18 septembre 2007 MOTS CLÉS Symptômes ;Qualité de vie ;Prolapsus génital ;Incontinence urinaire ;Troubles de la statiquepelvienne ;Français ;Questionnaire Résumé Introduction.  —  L ’ objectif de ce travail était la validation linguistique en français des versionscourtes des questionnaires sur les symptômes et la qualité de vie validés en langue anglaisechez des patientes présentant des troubles de la statique pelvienne. Matériel et méthodes.  —  Le questionnaire sur les troubles de la statique pelvienne (PFDI-20)et le questionnaire sur l ’ impact des troubles de la statique pelvienne (PFIQ-7), ont été obte-nus après une double traduction (anglais – français), une rétrotraduction (français – anglais), unerevue des traductions par des experts et des tests de compréhension sur un échantillon depatientes présentant différents troubles de la statique pelvienne. La validation linguistique aété réalisée en collaboration avec Mapi Research Institute et l ’ auteur de la version srcinale,le docteur Matthew Barber, et sponsorisée par les laboratoires Coloplast. Journal de Gynécologie Obstétrique et Biologie de la Reproduction 36 (2007) 738 – 748 * Auteur correspondant.  Adresse e-mail :  renaud.detayrac@chu-nimes.fr (R. de Tayrac).0368-2315/$ - see front matter © 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.doi:10.1016/j.jgyn.2007.08.002  Résultats.  —  Ces questionnaires sont des autoquestionnaires remplis par la patiente en dehorsd ’ une présence médicale. Ils regroupent l ’ ensemble des symptômes urinaires, colo-ano-rec-taux et périnéovaginaux en rapport avec les troubles de la statique pelvienne. L ’ évaluationde ces questionnaires, dans leur version srcinale anglaise, a montré une bonne corrélationentre les réponses et la symptomatologie qui amène la patiente à consulter. Leur principalavantage est la simplicité d ’ interprétation, grâce à l ’ obtention de scores chiffrés. La valida-tion linguistique n ’ est pas une traduction littérale des questionnaires srcinaux, mais le déve-loppement de versions conceptuellement équivalentes et culturellement acceptables pour lesfemmes françaises. Ces questionnaires sont des outils de mesure indispensables pour une priseen compte de l ’ aspect fonctionnel des différentes formes de prolapsus génitaux. Conclusion.  —  Les versions françaises du PFDI-20 et du PFIQ-7 sont les premiers instrumentsde mesure de symptômes et de qualité de vie validés linguistiquement en français spécifique-ment développés pour les patientes présentant des troubles de la statique pelvienne. © 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés. KEYWORDS Symptoms;Quality of life;Pelvic organ prolapse;Urinary incontinence;Pelvic floor disorders;French;Questionnaire Abstract Introduction.  —  The aim of this work was to develop a linguistically validated French versionof two short-form questionnaires on symptoms and quality of life in female patients with pel-vic floor disorders (PFDI-20, PFIQ-7), srcinally developed and psychometrically validated inEnglish. Material and methods.  —  French versions of the short form Pelvic Floor Disorder Inventory(PFDI-20) and Pelvic Floor Impact Questionnaire (PFIQ-7) were developed after two indepen-dent forward translations (English – French), one back translation (French – English), a review byFrench clinicians and patient testing on a sample of patients with pelvic floor disorders. Thislinguistic validation process was led in collaboration with Mapi Research Institute and theauthor of the srcinal English version, Dr Matthew Barber, and sponsored by Coloplast. Results.  —  These two self-administered questionnaires are completed by patients without amedical presence. They cover urinary, colo-recto-anal and pelvic/vaginal symptoms relatedto pelvic floor disorders. Psychometric evaluation of the srcinal US English questionnairesfound a good correlation between answers provided and clinical symptoms leading the patientto seek medical attention. Their main advantage is their ease of interpretation through theuse of a numeric score. Linguistic validation does not consist in translating srcinal question-naires literally, but rather in developing conceptually equivalent and culturally appropriateversions adapted to the target country. These questionnaires are invaluable instruments toevaluate functional aspects of various forms of pelvic organ prolapse. Conclusion.  —  The French versions of the PFDI-20 and PFIQ-7 are the first linguistically vali-dated instruments available in French to evaluate symptoms and quality of life in patientswith pelvic floor disorders. © 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés. Introduction Les troubles de la statique pelvienne chez la femme com-prennent de nombreux symptômes incluant l ’ incontinenceurinaire, l ’ incontinence anale, les symptômes de prolapsusgénito-urinaires et rectaux, les difficultés mictionnelles(dysurie), les difficultés d ’ exonération (constipation termi-nale ou dyschésie) et les troubles de la sexualité [1]. Cestroubles ont des facteurs de risque commun, comme l ’ âgeet les grossesses [2], et sont liés entre eux par la dénerva-tion du plancher pelvien [3]. Il n ’ est pas rare que ces symp-tômes coexistent chez une même patiente, ou se dévelop-pent au cours du temps [4]. De plus, de nombreuses étudesont démontré que le traitement chirurgical de l ’ un de cessymptômes peut améliorer, aggraver ou même prédisposerà un autre [5]. Si les symptômes urinaires et génitaux sontgénéralement bien explorés lors de la prise en charge ini-tiale, urologique ou gynécologique, les troubles anorectauxsont souvent négligés, alors que les patientes consultantpour un prolapsus génito-urinaire souffrent de constipationterminale dans environ 25 % des cas et d ’ incontinence analedans environ 33 % [6]. En raison de ces intrications com-plexes, nombreux sont les praticiens qui tentent actuelle-ment de regrouper leurs compétences pour évaluer et trai-ter ensemble et de façon globale les troubles de la statiquepelvienne. La prise en charge isolée d ’ un type de symptô-mes par une spécialité (urologie, gynécologie ou coloproc-tologie), trop limitative, est devenue insuffisante.Ces troubles de la statique pelvienne sont rarement res-ponsables de morbidité sévère ou de mortalité. En revan-che, ils affectent directement la qualité de vie des patien-tes. Il est par conséquent indispensable de posséder desinstruments permettant de mesurer l ’ impact des symptô-mes de prolapsus sur la qualité de vie. De tels instrumentsQuestionnaires de qualité de vie et troubles de la statique pelvienne 739  doivent permettre de corréler la symptomatologie fonction-nelle au stade anatomique, de poser une indication chirur-gicale en fonction de la gêne fonctionnelle et d ’ évaluerl ’ efficacité et la tolérance des différentes interventionschirurgicales.Des instruments de mesure de la qualité de vie pourl ’ incontinence urinaire ont été développés : en langue fran-çaise, l ’ échelle MHU (mesure du handicap urinaire),l ’ échelle Ditrovie, et l ’ autoquestionnaire Contilife [7,8],et en langue anglaise, l ’ IIQ ( incontinence impact question-naire ) et l ’ UDI ( urogenital distress inventory  ) [9]. Ces ins-truments n ’ ont été validés qu ’ en l ’ absence de prolapsusassocié, ce qui limite leur utilisation. Des échelles de qua-lité de vie ont également été développées pour l ’ inconti-nence anale (FIQL) [10], la constipation [11] et la dyschésie [12]. Il existe des versions françaises validées de ces échel-les, mais là encore, elles ont été conçues en l ’ absence deprolapsus génital.À ce jour, il n ’ existe que deux questionnaires validés etpubliés concernant l ’ évaluation des symptômes et de laqualité de vie dans le prolapsus génito-urinaire, le  pelvic floor distress inventory   (PFDI) et le  pelvic floor impactquestionnaire  (PFIQ). Ces questionnaires développés parBarber et al. et publiés en 2001 sont validés en anglais[13]. Ce sont des autoquestionnaires que la patiente doitremplir sans l ’ aide du praticien. Des versions courtes(PFDI-20 et PFIQ-7), développées à partir des versions lon-gues, ont été depuis validées en anglais [14].Nous avons réalisé, en collaboration avec le Dr M. Bar-ber, le Mapi Research Institute et les laboratoires Coloplast,la validation linguistique en français de ces versions cour-tes. Cet article résume la méthodologie de validation lin-guistique et propose l ’ intégralité du questionnaire sur lestroubles de la statique pelvienne  —  version courte (PFDI-20)  —  et du questionnaire sur l ’ impact des troubles de lastatique pelvienne  —  version courte (PFIQ-7)  — , ainsi queles grilles de calcul de scores respectives. Matériel et méthodes L ’ objectif du processus de validation linguistique étaitd ’ obtenir une traduction du questionnaire srcinal qui soità la fois conceptuellement équivalente et facilement com-préhensible par les patientes en France. Afin de satisfaireces exigences, une méthodologie de traduction de renom-mée internationale et recommandée par Mapi Research Ins-titute (27, rue de la Villette, 69003 Lyon, France, www.mapi-research-inst.com) a été utilisée. Le processus com-plet de validation linguistique nécessite environ trois moisde travail. Cette validation linguistique a été sponsoriséepar les laboratoires Coloplast (les Jardins du Golf, 6 rue deRome, 93561 Rosny-sous-Bois cedex, France). Analyse conceptuelle Cette première étape correspondait à l ’ analyse des ques-tionnaires srcinaux avec leur auteur, afin de définir lesnotions sous-jacentes à chaque item. L ’ auteur est générale-ment impliqué tout au long du processus de validation lin-guistique, à chaque fois qu ’ une clarification est nécessaire. Recrutement d ’ un consultant Un consultant indépendant et anonyme a ensuite étérecruté par le Mapi Research Institute, afin de jouer lerôle de chef de projet et de coordination du processus devalidation linguistique. Traduction  forward   (anglais – français) Deux traductions en français ont été réalisées de manièreindépendante. La première traduction utilisée était dérivéede la version longue traduite et publiée antérieurement parles auteurs [15]. La seconde a été réalisée par un traduc-teur professionnel, dont la langue maternelle est la languecible et parlant couramment la langue source. Une versionréconciliée est ensuite produite après rapprochement deces deux traductions et un rapport de traduction est rédigéen anglais par le consultant. Ce rapport est ensuite analyséet discuté avec le Mapi Research Institute. Traduction  backward   (du français vers l ’ anglais,rétrotraduction) Une rétrotraduction de la version conciliée vers l ’ anglais aensuite été effectuée par un autre traducteur profession-nel, dont la langue maternelle est la langue source et par-lant couramment la langue cible. Cette nouvelle version aensuite été comparée à l ’ srcinal et les différences obser-vées ont été analysées, afin de créer une autre version, ànouveau discutée entre le consultant et Mapi Research Ins-titute. Revue clinicien Deux cliniciens, experts dans le domaine de la statique pel-vienne, ont ensuite été désignés pour faire une revue desquestionnaires et donner leur avis sur les termes employés. Tests de compréhension ( cognitive debriefing  ) La nouvelle version de la traduction, comprenant les modi-fications suggérées par les cliniciens, a ensuite été testéeauprès d ’ un échantillon de cinq patientes de langue mater-nelle française présentant différents troubles de la statiquepelvienne, opérés ou en attente d ’ intervention. Ces testsont été pratiqués au cours d ’ entretiens individuels de60 minutes, par une enquêtrice professionnelle indépen-dante, avec pour but de déterminer si les formulations uti-lisées étaient claires, acceptables et appropriées. Certainesmodifications suggérées par les patientes ont été retenues,à condition qu ’ elles ne modifient pas le concept des ques-tionnaires srcinaux. Une troisième version alors produite afait l ’ objet d ’ une nouvelle discussion entre le consultant etMapi Research Institute. Relecture La quatrième version traduite a été relue par le consultantet par un traducteur dont la langue maternelle est la languecible. Les commentaires du traducteur sont ensuite envoyésR. de Tayrac et al.740  au consultant et discutés. La version finale de la traductionest alors créée. Résultats Les titres srcinaux des questionnaires ont été traduits enfrançais (questionnaire sur les troubles de la statique pel-vienne et questionnaire sur l ’ impact des troubles de la sta-tique pelvienne), mais les acronymes anglais (PFDI-20,PFIQ-7) doivent être conservés afin de permettre une iden-tification facile.Les cinq patientes choisies pour les tests de compréhen-sion étaient les mêmes pour le PFDI-20 et pour le PFIQ-7.L ’ âge moyen était de 62,2 ans (44 à 73). Leur niveaud ’ éducation était majoritairement et volontairement faibleafin de s ’ assurer que les questionnaires pouvaient êtrecompris par le plus grand nombre. Les temps de remplissagemoyen relevés étaient de 9,2 minutes (3 à 19) pour le PFDI-20 et de 3,4 minutes (2 à 6) pour le PFIQ-7, soit un temps deremplissage moyen de 12,6 minutes (5 à 22) pour les deuxquestionnaires. Questionnaire sur les troubles de la statiquepelvienne  —  version courte (PFDI-20) Le PFDI-20 est un questionnaire sur les symptômes de prola-psus (Fig. 1). Il comporte 20 questions couvrant troiséchelles : les symptômes de prolapsus génital (POPDI-6,questions 1 à 6), les symptômes colo-recto-anaux (CRADI-8, questions 7 à 14) et les symptômes urinaires (UDI-6,questions 15 à 20). Peu de difficultés sont survenues dansle processus de validation. Il est apparu néanmoins que Figure 1  Questionnaire sur les troubles de la statique pelvienne  —  version courte (PFDI-20). Figure 1  Pelvic Floor Distress Inventory  —  short form (PFDI-20). Questionnaires de qualité de vie et troubles de la statique pelvienne 741  Figure 1  (suite) R. de Tayrac et al.742
Related Search
Similar documents
View more
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks
SAVE OUR EARTH

We need your sign to support Project to invent "SMART AND CONTROLLABLE REFLECTIVE BALLOONS" to cover the Sun and Save Our Earth.

More details...

Sign Now!

We are very appreciated for your Prompt Action!

x