La néologie en langue de spécialité : détection, implantation et circulation des nouveaux termes, coll. Travaux du CRTT, Université Lumière Lyon 2, Lyon, 2014

Please download to get full document.

View again

of 298
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
 5
 
  Ce volume collectif trilingue (français, anglais, espagnol) rassemble 14 articles issus des travaux présentés lors du colloque international « la néologie en langues de spécialité : détection, implantation et circulation », organisé par le Centre de
Share
Transcript
     Journées du CRTT 2012 La néologie en langue de spécialité Détection, implantation et circulation des nouveaux termes Sous la direction de Pascaline Dury, José Carlos de Hoyos, Julie Makri-Morel, François Maniez, Vincent Renner, María Belén Villar Díaz Centre de Recherche en Terminologie et Traduction Université Lumière Lyon 2    Sommaire Présentation .................................................................................................................... 3 PARTIE 1 O UTILS ET METHODES DE DETECTION DES NEOLOGISMES   L’activité prise au mot : le traitement des néologismes en entreprise   ................................... 13 Erlos F., Université Paris 3  Augmenting terminology by crawling new term translation pairs from textual corpora: Some theoretical background and applicational directions   ....................................... 37  Kageura K., University of Tokyo Detección, análisis y clasificación de neologismos en corpus especializados: marcadores de creación léxica   .................................................................................................................. 51 Roldán Vendrell M., Universidad de Jaén  A view into retronymy as a source of neology .................................................................... 75 Xydopoulos G. J. et Lazana I., University of Patras PARTIE 2 I MPLANTATION ,  CIRCULATION ET DIFFUSION DES NEOLOGISMES   Pour une néologie sociale   ................................................................................................ 101 Quirion J., Université d’Ottawa  Analyser la néologie dans le domaine de l’ingénierie nucléaire   .......................................... 121 Candel D. et Calberg-Challot M., Université Paris Diderot Linguistic and sociolinguistic factors that influence the detection, implantation and circulation of natural terminology in academic uses of Basque   ........................................................... 141 Zabala I., San Martín I. et Lersundi M., University of the Basque Country Des communiqués de presse du Cnes à la presse généraliste. Vers un observatoire de la diffusion des termes   ........................................................................................................ 165 Condamines A. et Picton A., Université Toulouse 2 Le Mirail et Université de Genève Implantation of English terms including the -ING morpheme in French, Spanish and Italian: A corpus-based study of the debates of the European Parliament ........................ 189   Maniez F., Université Lumière Lyon 2  2  Neologismos, políticas lingüísticas feministas y norma académica en los glosarios en línea Gentyll del ámbito del deporte   ........................................................................................ 203 Bengoechea M., Universidad de Alcalá PARTIE 3  A  PPROCHES DIACHRONIQUES   Les néologismes techniques dans la traduction florentine de 1464 de l’  Opus agriculturae de Rutilius Aemilianus Palladius   ....................................................................................... 231 Campetella M., Université Catholique de Lyon  Neologismos de ida y vuelta. De la Doctrina de la neurona  de Cajal al Principles of Neural Sciences  de Kandel   ......................................................................................... 245 García Palacios J. et Sánchez Ibáñez M., Universidad de Salamanca Le traitement de la néologie technique dans la neuvième édition du Dictionnaire de l'Académie Française ................................................................................................ 267 Rey C. et Delacroix A., Université de Picardie Jules Verne La Tulipe « royne » : prolifération et circulation néologiques aux  XVI  e  -   XVII  e   siècles   ....... 279 Selosse P., Université Lumière Lyon 2 Index des auteurs ...................................................................................................... 297  Présentation The story begins at the turn of the twentieth century, when Herbert J. Webber was in charge of the Plant-Breeding Laboratory of the United States Department of  Agriculture. […] Webber was searching for a scientific term to denote those plants that are propagated vegetatively by buds, grafts, cuttings, suckers, runners, slips, bulbs, tubers, etc. […] He emphasized that he was looking for a term that could be used and understood by the general public. It should, therefore, be short, euphonious,  phonetically spelled, easily pronounced and different from any other word in ordinary use, that it would not suggest any meaning other than the one desired. He suggested the word ‘clon’, meaning a twig, spray or slip, such as is broken off for propagation. ‘Clon’ (plural ‘clons’, adjective ‘clonal’) was to be applied to varieties of apples, pears, strawberries, etc., that are not propagated from seeds, to distinguish them from plants such as wheat and corn that are grown from seed. The word was to be pronounced with a long o, as in Greek.  (Mittwoch, 2002 : 381). C’est par cette entrée en matière au caractère rétrospectif, sur la création du terme clone,  que nous souhaitons présenter le volume qui suit sur la néologie en langues de spécialité. Dans cette citation, beaucoup de choses sont dites sur les termes nouveaux qui apparaissent dans des contextes spécialisés : sur leurs auteurs, sur les raisons de leur création, sur leur forme, mais aussi sur leur usage « anticipé » ou « programmé ». Beaucoup de ces points d’ailleurs sont encore matière à réflexion en terminologie, bien que la néologie ait déjà suscité un volume de recherche considérable en langue générale, comme en langue de spécialité. De nombreuses pistes ont été proposées pour observer et analyser les termes nouveaux, beaucoup d’outils ont été élaborés pour les détecter, les repérer, des bibliographies sur le sujet longues et détaillées ont été produites 1 . Il suffit par exemple de parcourir le sommaire du numéro spécial 183 consacré par la revue Langages   à la néologie en 2011 pour se rendre compte de l’extraordinaire richesse de travail qu’offre l’étude des termes nouveaux. On y rencontre ainsi des articles sur la néologie lexicale, la néologie syntaxique, la néologie combinatoire, la néologie rétrospective, le traitement des néologismes dans les dictionnaires, l’adaptation morphologique des emprunts néologiques, la cybernéologie, etc. Malgré l’importance des recherches terminologiques consacrées à la néologie, beaucoup reste encore à faire car le champ d’étude est vaste ; d’ailleurs l’intérêt que portent les terminologues aux mots nouveaux ne semble pas faiblir. Ainsi, 1  John Humbley (2012 : 12) évoque notamment la bibliographie de la néologie commencée par Jean-Claude Boulanger en 1970 et continuée dans le numéro 2 de la revue  Neologica   en 2008. On peut également consulter la liste des publications compilées par Jean-François Sablayrolles sur la néologie disponible à l’adresse suivante : http://www-ldi.univ-paris13.fr/index.php?option=com_contact&view= contact&id=39:jean-francois-sablayrolles&catid=82&Itemid=473    4 pour ne citer que deux sources récentes, peut-on évoquer deux numéros spéciaux de revues consacrés à la néologie : celui de Terminology sur les néologismes dans la communication spécialisée, paru en 2012 et dirigé par Maria Teresa Cabré Castellvi, Rosa Estopà Bagot et Chelo Vargas Sierra, et celui de  Neologica  , paru en 2012 également, qui porte essentiellement sur la néologie de traduction. Le présent volume n’a pas pour ambition de proposer un état de l’art sur la question de la néologie, tant le champ à étudier est vaste, nous l’avons dit. Il ambitionne par contre de présenter un ensemble de réflexions variées mais complémentaires sur certains aspects liés à l’apparition de termes nouveaux dans un lexique donné. Les articles qui composent ce volume trilingue (français, anglais, espagnol) sont tous issus des travaux présentés lors du colloque international organisé à l’Université Lumière Lyon 2 les 2 et 3 juillet 2012 par le CRTT (Centre de Recherche en Terminologie et Traduction), sur le thème suivant : « la néologie en langue de spécialité : détection, implantation et circulation des nouveaux termes ». Ce colloque avait pour objectif de lancer une réflexion sur divers aspects, parfois peu abordés, de la néologie dans les langues de spécialité, et notamment sur :  – les méthodes et les outils utilisés pour repérer la création lexicale et l’émergence d’une nouvelle conceptualisation,  – la place qu’occupent les corpus écrits et oraux dans la détection des néologismes,  – les méthodes et les outils utilisés pour mesurer et évaluer l’implantation d’un nouveau terme dans une langue de spécialité et sa circulation vers d’autres langues de spécialité,  – l'influence des politiques linguistiques sur l'implantation et la circulation des nouveaux termes,  – les évolutions diachroniques auxquelles sont sujets les néologismes,  – le traitement des nouveaux termes dans les dictionnaires généraux et spécialisés. Dans la première partie du volume, la question des outils et des méthodes de détection des néologismes, ainsi que leur traitement, sera notamment abordée. Dans la première contribution, Frédéric Erlos démontre l'utilité et la singularité d'une approche textométrique pour détecter les néologismes spécialisés au sein de la production textuelle d'une entreprise et détaille les différentes étapes du processus : collecte des données, traitement du corpus par un logiciel de textométrie, repérage et étude des formes candidates au statut de néologisme. Le dispositif choisi permet de faire émerger, par contraste avec la norme que représente le vocabulaire de la série textuelle, des formes graphiques inédites ou particulièrement caractéristiques pour chaque nouveau texte ajouté au corpus,
Related Search
Similar documents
View more
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks
SAVE OUR EARTH

We need your sign to support Project to invent "SMART AND CONTROLLABLE REFLECTIVE BALLOONS" to cover the Sun and Save Our Earth.

More details...

Sign Now!

We are very appreciated for your Prompt Action!

x