‘1.Outside’, intersection de l’histoire de l’art, fiction, narration et iconographie: peinture d’une image rémanente du corps, une vision non-enregistrée

Please download to get full document.

View again

All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
 114
 
  Entre la violence invisible, et la certitude de meurtre, il y a des preuves latentes de rituels avec un potentiel de conduire au meurtre à travers le crime en art, encore présent, mais encore à être déchiffré, dans l’histoire du meurtre de Baby Grace
Share
Transcript
  Lynn Osman Master II Arts Plastiques, Semestre I Option 1: Peinture Option 2: Illustration   Mémoire ‘1.Outside’, David Bowie, album-concept, 1995 et ‘ The Diary of Nathan Adler, or the Art-ritual Murder of Baby Grace Blue, A Non-linear Gothic Drama Hyper-cycle (Le journal de Nathan Adler ou le meurtre rituel-artistique de Baby Grace Blue, un hypercycle dramatique gothique non-linéaire)  ‘1.Outside’, intersection de l’histoire de l’art, fiction, narration et iconographie: peinture d’une image rémanente du corps, une vision non-enregistrée    Entre la violence invisible, et la certitude de meurtre, il y a des preuves latentes de rituels avec un potentiel de conduire au meurtre à travers le crime en art, encore présent, mais encore à être déchiffré, dans l’histoire du meurtre de Baby Grace Blue. Elles sont reconstruites par le détective à travers le journal, conduisant à une suspicion. L’enquête oscille entre le temps actuel de l’enquête, juste avant la findumillénaire,etdesfaitshistoriquessurlespratiquesdel’art-rituel,desannées1950 aux années 2000, qui ont impliqué des mutilations, et flirtéaveclemeutre.Lejournallaisseun espace entre-deux de flou.Cetespacesaturelavision,etcontamine,parrémanence,lacouchede la musique. Nous ne cherchons plus l’entre-deux gris à ce stage, et l’histoire ne disparait pas, ne s’efface pas; ses signes s’autodétruisent seulement. Ils saturent, parviennent à l’état dangereux de la proximité à la vérité, et à l’incertitude, mélangeant du sang à l’état dérangé, sans rien obtenir. De l’histoire, nous partons à la vision dystopique de la finduXXèmesiècle.Uneinterprétationdevientune mauvaise ombre. La représentation est en dehors de la narration. La musique est à l’extérieur. À la limite de la représentation, descendant à l’echelle de la peur.Je voudrais laisser un espace pour une autre ombre. J’ai essayé de peindre des ombres qui me hantent de ‘1.Outside’. Quels fantômes fuient, et que je suis en état de retracer à nouveau. Ce que Bowie lui-même avait défiguré.Etcequesavoixsynthétiséepourraitavoirlaissébrutauhasard.Etce que la fragmentation aléatoire des paroles aurait pu dire, et ce qu’elle a encore mutilé. Et quel sens je pourrais vous arrêter de faire à partir des images. Ce que je désire de peindre du tout. Et quelles images vous mèneront à un endroit perdu de la réminiscence, et a une vision non-enregistrée.  Plan IntroductionChapitre I. Description de 1.Outside   1. Biographie de David Bowie 2. Description de l’album 1.Outside et fichetechnique 3. 1.Outside Outtakes  Chapitre II. Couche historique de 1.Outside, album-concept 1. Les rituels artistiques (1950-2000), mutilations et scarifications2. Les repères auto-referentiels de l’autobiographie de Bowie et de l’oeuvre Chapitre III. Couche fiction   1. La narration non-linéaire et la deconstruction de Bowie en personnages, et les espaces de la narration 2. Art Crime, projection historique des rituels artistiques3. Dystopie de l’an 2000, ère des systèmes d’informations et de vide spirituel Chapitre IV. La formation expérimentale de 1.Outside, couche musique et couche paroles 1. ‘Cut-up technique’ des paroles2. ‘Oblique strategies’ de la musique et voix synthétisée 1.1.1. Collaboration avec Brian Eno 1.1.2. Voix synthétisée Chapitre V. La couche visuelle   1. Les vidéos, et concerts 2. La pochette de l’abum Chapitre VI. L’influence de 1.Outside   1 L’interprétation de Bowie et la relation à l’art 2. La place de 1.Outside dans l’oeuvre de Bowie, et l’influencede1.Outsidesurle cinéma et l’art 3. La dimension iconographique de 1.Outside Chapitre VII. L’intersecton des couches, et l’interprétation en peinture et en illustration   1. Interprétation en peinture2. Expérimentation en illustration Conclusion: Le corps objet de narration  1. Mutilation et corps fantôme2. Un autoportrait3. La répétition dans le rituel, la répétition dans l’industriel BibliographieAppendice  Introduction La musique m’était devenue un stimulant visuel pour peindre, comme un medium, et une représentation qui, en disparaissant, me laisse une image rémanente, une vision qui se produit dans la peinture. Comme moyen d’expérimenter, je cherche à redefinirleslimitesdelareprésentation,leseuil où l’interprétation se suspend. 20 peintures et un livre d’illustration sont mon projet sur l’album 1.Outside  de David Bowie en 1995, et character design de 7 personnages de l’histoire, où David Bowie est déconstruit en ces personnages, avec la pochette du CD de ‘Outside Outtakes’ (1994 jamming non parue à cause de décision commerciale de production). 1.Outside  est un commentaire sur la findumillénaire, uneproposition fictivesurl’artdelafindu20èmesiècleetuneprojectiondansl’histoiredel’art.Selonlui, les rituels artistiques de mutilations et de scarificationdeslesannees1950,meneraient,dansladystopie de la findusiecle,aumeurtre,ouArtCrime. Lecorpsdel’artisten’estpluslemedium,maislemeurtrier. Baby Grace Blue dans 1.Outside  est la victime de Art Crime, et dans le livret accompagnant, Le Journal de Nathan Adler, ou le meurtre rituel-artistique de Baby Grace Blue, un hypercycle dramatique gothique non-linéaire. Dans 1.Outside, la musique et les paroles augmentent le champs de la narration et le depassent. De la, la vision le sature et contamine, par remanescance, le champs visuel, d’ou commence la peinture.Cet album traite plusieurs themes contemporains dans l’art, dont le sujet du corps. C’est un album experimental a des niveaux differents, et forme, par les moyens de significations,unesourceriched’interpretation, et d’improvistation. D’ailleurs, il a influencelecinema,dontlesfilms Lost Highway , et Seven . David Bowie deconstruit aussi son image iconique en plusieurs personaes. Ceci m’a poussee a peindre des portraits, pour explorer le passage de l’icone au portrait.La peinture est un medium rituel, aesthetique et physique a travers lequel j’essaye d’experimenter avec la musique en tant que media de masse, pour questionner la place de l’art dans sa sphere initiale des galleries. L’experience de 1.Outside manquait pour moi une couche visuelle que j’ai essaye de peindre. Cet essai me permettrait de poser les questions su rapport entre la perception de la musique et l’image remanescente, le rapport de la peinture avec le media de mass qui est la musique.
Related Search
Similar documents
View more
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks
SAVE OUR EARTH

We need your sign to support Project to invent "SMART AND CONTROLLABLE REFLECTIVE BALLOONS" to cover the Sun and Save Our Earth.

More details...

Sign Now!

We are very appreciated for your Prompt Action!

x